Mois : septembre 2017

Définir les contours de l’Économie des travailleur-ses

Lors des rencontres euro-méditerranéennes de l’Économie des travailleur-ses de 2016, les travailleurs de VioMe ont mis ce point à l’ordre du jour et demandé à ce qu’il soit traité par les travailleur-ses eux-mêmes. En effet, la forme juridique la plus utilisée dans les reprises d’entreprises est la coopérative de travail, une société dans laquelle les travailleur-ses doivent être majoritaires en capital et qui délibère sur la base d’une personne une voix. Pour autant, cette forme juridique reste une forme privée qui n’assure pas toujours une réelle démocratie ouvrière. De même, est-ce qu’une entreprise nationalisée peut appartenir à ce mouvement ?...

Continuer la lecture

Bon appétit et bon dodo

Bon Appétit 1er Mai 2017: les étudiant-es de l’Université d’Oberlin (Ohio, États-Unis) boycottent le restaurant universitaire pour exiger la rupture du contrat accordé par les autorités universitaires à l’entreprise mal nommée Bon Appetit (ça ne s’invente pas !).  Selon Jeeva Muhil, Eliza Guinn et Michael Kennedy de la Student Labor Action Coalition (SLAC), il s’agit de faire de cette journée un moment de «défense des intérêts étudiants et des droits des travailleur-es du campus». Après avoir au cours du mois d’avril rencontré l’union locale de l’United Auto Workers (UAW), le syndicat qui représente les salarié-es de Bon Appetit, la SLAC décide d’organiser une journée d’action pour protester à la...

Continuer la lecture

Les enseignements du contrôle ouvrier que nous avons réalisé

André Henry, délégué FGTB de l’usine Glaverbel de Gilly (Belgique), livre un témoignage sur une pratique de combat mise en œuvre dans les années 1970 par les verriers. Selon La Gauche, qui publie ce témoignage (2015), « ce qu’André Henry appelle “contrôle ouvrier” est une stratégie d’organisation démocratique qui peut amener les travailleur-euses du niveau de conscience le plus élémentaire au niveau le plus élevé, celui de l’auto-organisation, de l’autogestion et même de l’autogouvernement ». Patrick S.   Quand nous disons que le contrôle ouvrier est l’arme la plus efficace, nous disons également qu’il faut l’utiliser de manière adéquate, à travers...

Continuer la lecture

Dépasser le capitalisme par le Commun

Ce texte de l’Observatoire des Mouvements de la Société est porteur d’un fort contenu autogestionnaire et peut constituer un acte fondateur dans la période politique actuelle. Il prend acte du fait que la majeure partie des luttes contemporaines portent sur la question de l’accès aux ressources quelles qu’elles soient et que ce droit à l’accès est antinomique avec la notion même de propriété, qu’elle soit privée ou publique. Deux idées centrales y sont conjointement développées : l’impossibilité du capitalisme de se maintenir face à ces luttes essentielles pour l’avenir même de l’humanité et la perspective politique que celles-ci dessinent...

Continuer la lecture

Septembre : Les ordonnances : Loi du secret contre démocratie

Le processus de fabrication des ordonnances réformant le code du travail est un symptôme visible confirmant le diagnostic porté par le mouvement social sur l’État Macron et le projet du monarque-président : les pouvoirs publics doivent être soumis aux règles en usage dans les affaires, et aussi dans l’action militaire, le secret. Nous ne reviendrons pas sur le contenu des ordonnances désormais public, confirmant ce que nous en disions dès juin dernier : « Le dévoilement des “brouillons” du ministère du travail par Le Parisien et Libération confirme bien que la politique libérale prônée s’associe à un dirigisme étatique avec forts penchants autoritaires. Mais après tout, l’État-gendarme garant du marché libre sans entraves, c’est tout à fait cohérent. » La procédure des ordonnances est déjà une confiscation du pouvoir parlementaire, abandonné sans état d’âme par la majorité parlementaire. Mais, même dans ce cadre, plusieurs modes d’élaboration sont possibles. Ainsi, la réforme du droit des obligations et du droit des contrats (ordonnances de 2016) avait été précédée par des consultations publiques dès 2015, reprises en 2016 : « Le garde des Sceaux a choisi de poursuivre la méthode de travail collectif […] toute personne intéressée, qu’elle soit universitaire, praticien du droit, professionnel de l’assurance, représentant d’une entreprise ou d’une association, ou encore simple particulier, est invitée, jusqu’au 31 août 2016, à contribuer à la rédaction d’un projet de loi qui...

Continuer la lecture
  • 1
  • 2

Abonnez-vous à notre newsletter !

Suivez-nous sur Facebook

Twitter

Rejoignez-nous

Pour soutenir et participer à la vie de l’association
J’adhère Je soutiens

Sociofinancement de SCOPTI

Pour soutenir les ex-Fralib, on souscrit massivement !
05/10/17 Nombre de donateurs : 1804
Montant total: 196 577,44 €

Nos partenaires



Archives

septembre 2017
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930