Lettre d'information de l'Association Autogestion n° 51 - Juin 2016

Pourquoi adhérer à

Association Autogestion ?

L'Association Autogestion n'a d'autres ressources que les cotisations et l'activité bénévole de ses membres dans cette période où souffle de nouveau le vent de la contestation des pouvoirs établis.

Le site, http://www.autogestion.asso.fr/, véritable mine d'informations sur l'autogestion «hier, aujourd'hui, demain», est désormais consulté par des milliers d'internautes qui y puisent des idées pour les luttes d'aujourd'hui.

L'Association est engagée dans l'organisation de la prochaine Rencontre euro-mériterranéenne de l'économie de travailleurs qui se tiendra en Grèce dans l'usine autogérée VioMe.

Solidaire des reprises d'entreprises en Scop par les salariés, elle informe et agit pour mettre en réseau les différentes campagnes qui s'organisent pour soutenir une reprise ou pour promouvoir les ventes de produits de ces Scop.

L'Association a initié avec d'autres le séminaire Appropriation sociale dont l'objectif est de démontrer et explorer la possibilité d'un dépassement du capitalisme.

Enfin, l'Association développe une intense politique éditoriale, puisqu'elle a d'ores et déjà parrainé plusieurs ouvrages, que vous pouvez vous procurer:

- Occuper, résister, produire, Autogestion ouvrière et entreprises récupérées en Argentine

- L'Encyclopédie internationale de l'autogestion

- Coopératives contre capitalisme

Outre l'aide financière qu'apporte l'adhésion, vous pourrez ainsi participer à la vie démocratique de l'association.

Les multiples activités dans lesquelles nous sommes engagés nécessitent de nouvelles compétences en informatique, en communication, en traduction ou en rédaction. Si vous disposez de temps et que vous partagez avec nous l'horizon émancipateur que représente l'Autogestion, vous êtes particulièrement bienvenu-es.

Pour adhérer.

Colette Web

Sur le site, ces derniers jours...

pictureAutogestion et transformations technologiques (1/2)

L'automation peut-elle permettre la liberté? C'est à cette question que répondait l'article d'Yvon Bourdet que nous publions aujourd'hui. La révolution technologique, écrivait-il à l'instar de Pierre Naville (Vers l'automatisme social ?, 1963, rééd. Syllepse, 2016), «ouvre les possibilités d'un accroissement des moyens de production et d'autodétermination et [permet] d'adjoindre à la critique du Capital, celle des […] labyrinthes […] qui entretiennent la coupure de classe de la société ». Continuer la lecture

pictureNuit debout est arrivée à Castelnaudary

Pas de quoi en faire un scoop et pourtant c'est un petit et grand événement pour Castelnaudary. Depuis deux semaines, nous avons une Nuit Debout. Même une fois par semaine, soyons modestes, c'est un événement qui permet de mesurer l'impact qu'a pris Nuit Debout dans la vie sociale et politique française. Continuer la lecture

pictureCorrespondance Castoriadis – Pannekoek (1953-1954), deuxième lettre: Réponse au camarade Pannekoek

Castoriadis souligne son accord avec Pannekoek sur la question de l'«autonomie de la classe ouvrière» et exprime son désaccord sur le rôle du parti révolutionnaire.

Continuer la lecture

picturePédagogie artistique alternative

On parle souvent de pratiques « Alternatives » dans les arts visuels, mais on en voit rarement. C'est pourquoi la création d'Open School East (OSE) à Londres en septembre 2013, une école d'art gratuite et participative, doit être méditée. Conversation avec une des ses fondatrices, la critique et commissaire, Anna Colin. Continuer la lecture

pictureCorrespondance Castoriadis – Pannekoek (1953-1954): Première lettre de Pannekoek à Castoriadis

Les deux théoriciens sont arrivés à une conclusion commune en suivant des trajectoires différentes : le contenu réel du socialisme est le contrôle du travail par les travailleurs eux-mêmes. Continuer la lecture

pictureAssemblée générale du 21 mai 2016

«Avant de connaître l'association, je pensais l'autogestion en noir et blanc comme dans les photos de l'Espagne en 1936», un lycéen présent à l'Assemblée générale

L'assemblée générale de l'association, qui s'est tenue le samedi 21 mai, a bénéficié du seul jour de soleil. Signe d'une nouvelle mise en lumière pour celle-ci ? Notre réunion est intervenue dans un contexte de mobilisation sociale et politique qui permet de passer de manière plus large à des « travaux pratiques » de l'autogestion. Et cela a des conséquences sur notre activité. Continuer la lecture

pictureEcopla : des salariés remettent l'économie à plat

Dans la région de Grenoble, la seule entreprise de fabrication de barquettes en aluminium de France est en liquidation. Ancienne usine du groupe Pechiney, elle a connu divers propriétaires. Lassés des « repreneurs », ses salariés veulent écrire leur propre histoire et relancer leur entreprise en Scop. Ils ouvrent une campagne de crowfunding sur Ulule pour lever 50 000 euros. Continuer la lecture

Si vous ne souhaitez plus recevoir la lettre d'information de l'Association pour l'Autogestion, cliquez ici