Le site web en débat

La présentation du site web en débat

L’assemblée générale de l’Association Autogestion s’est tenue le samedi 24 juin dans les locaux de la Scop École des métiers de l’information qui nous avait déjà accueillis l’année dernière.

La journée a été l’occasion de débattre – y compris durant le repas convivial de manière plus informelle – en examinant point par point le bilan de l’année passée ainsi que des améliorations et perspectives.

Dans l’échange général sur la situation politique beaucoup d’éléments ont déjà été exposés dans nos articles et éditoriaux ces derniers mois, notamment en ce qui concerne l’actualité de l’autogestion.

La reprise d’entreprises par les salariés, les coopératives n’ont pas été parmi les points importants de la campagne 2017, contrairement à 2012 alors que paradoxalement il y a eu une sorte de « banalisation »   des expériences. Toutefois le nouveau président Macron et son gouvernement – reprenant la politique concrète menée en son temps par le ministre Macron – est dans les faits hostile à tout ce qui ressemble de près ou de loin à l’exercice de droits collectifs sur la gestion des entreprises tout en proclamant la « libération du travail » et « l’autonomie individuelle ». Alors qu’une nouvelle loi travail vient en discussion, il conviendra d’enrichir la mobilisation de résistance qui s’annonce par une réflexion et des propositions sur le pouvoir dans l’entreprise.

Il convient également de se situer dans le contexte international puisque l’échec de la Grèce a sans doute pesé dans la dichotomie entre expériences de base qui se multiplient dans tous les pays aussi bien dans les entreprises que dans les quartiers et une perspective politique générale. Une de nos tâches est justement de promouvoir la société autogérée comme vision globale. C’est aussi le sens de notre participation aux initiatives européennes et internationales, la prochaine étant la rencontre pour l’économie des travailleurs qui se tiendra en Argentine.

La relance du séminaire « appropriation sociale » en y ajoutant « autogestion généralisée » en coopération avec plusieurs partenaires – un membre du « Temps des Lilas » était d’ailleurs présent à notre assemblée l’après-midi, comme des membres du réseau AAAEF ( Pour l’autogestion, les alternatives, l’altermondialisme, l’écologie et le féminisme) ainsi que des membres d’A&A (Alternatives et Autogestion), est une des tâches que nous nous sommes fixés, afin d’aboutir à un réel travail en réseau avec toutes les associations, tous les groupes, cercles, etc. qui partagent les mêmes préoccupations. Une réunion de travail se tiendra le 21 septembre 2017.

Enfin, l’AG s’est conclue par la présentation d’une maquette exploratoire de notre futur site web sur lequel nous travaillons avec Good impact, une Scop qui vient de se constituer. Sur ce travail entamé depuis plusieurs semaines, les présents ont ainsi pu donner leurs avis, remarques, critiques et propositions sur ce nouveau projet qui a recueilli l’assentiment global.

L’été sera donc actif, studieux, mais sans oublier de reconstituer par un peu de repos les forces militantes, pour mieux aborder une rentrée qui ne manquera pas de causes à défendre.

Cet article vous a plu ?

Soutenez-nous pour que nous puissions continuer !