Alternative à l’uberisation: des livreurs à vélo lancent leurs coopératives

Uberisés, précarisés, exploités, et si l’avenir des livreurs à vélo passait par des coopératives. À Bordeaux, Nantes, Lille, ou Paris, des projets d’entreprises collectives ont émergé ces derniers mois, parallèlement à la lutte des coursiers contre la plateforme Deliveroo l’été dernier. D’autres projets plus anciens poursuivent leur développement sur le marché de la Foodtech ou de la livraison du dernier kilomètre. « Le meilleur moyen pour éviter les abus de l’uberisation et s’en sortir, c’est de créer notre propre société : une coopérative. », explique Arthur Hay, coursier à vélo depuis deux ans à Bordeaux. Avec trois collègues, coursiers...

Continuer la lecture