L’événement vivre l’utopie est une manifestation qui a pour ambition de mettre en lumière des expériences sociétales alternatives qui envisagent des rapports plus démocratiques. Cette volonté est née du constat de véritables carences de nos formations universitaires qui nous préparent à nous insérer dans le modèle dominant, mais ne nous proposent pas d’alternatives.

L’association Entropie entend défendre et valoriser des valeurs qui nous semble essentielles telles que l’entraide, la collaboration et la solidarité, pour ensemble construire et « vivre l’utopie ». Il s’agit donc non seulement de dénoncer le système capitaliste actuel, source apparemment inépuisable d’injustices et d’inégalités, mais surtout de valoriser des initiatives, des organisations, des mouvements collectifs qui fonctionnent indépendamment de cette logique économique, quitte à aller à contre-courant.

Pendant les trois jours d’événements les 11, 12, 13 et 14 octobre 2012, nous proposerons des conférences de personnes qui viendront témoigner de diverses expériences, (scop autogérée, foyer d’hébergement autogéré, collectif de citoyens…) ainsi que des conférences théoriques sur différentes questions en lien avec le thème central « Utopie et projets de société » (Les faranches, La commune d’Oxaca…). Il y sera aussi proposé des ateliers, notamment sur la prise de décision en groupe et les protocoles de débat, l’ensemble ponctué de projections de documentaires et de films engagés.

Sur l’ensemble de cette rencontre, nous attendons près de 600 personnes, avec un majorité d’étudiants puisqu’il s’agit d’un public avec lequel nous avons des liens bien établis. Aussi, celui-ci n’étant pas encore entré dans la vie active, il lui est plus facile de faire le choix d’utiliser ses connaissances dans le but construire sa « propre utopie ». Cependant, nous souhaitons toucher un public le plus large possible, nous tenons à informer au plus large la population sur les possibilités d’entreprendre « autrement », et sur l’impact positif de telles démarches, tant pour les individus que pour la collectivité et la société en général. La première édition de « Vivre l’utopie » a rassemblé environ 500 personnes (dont une grande majorité d’étudiants) et les retours qui nous ont étés faits étaient très positifs, ce qui motive notre envie de pérenniser cet événement, que nous avons choisit de faire gratuit, toujours dans l’idée de le rendre accessible à tous.

Télécharger le programme de l’évènement

 

Cet article vous a plu ?

Soutenez-nous pour que nous puissions continuer !