Mois : avril 2012

Du patronage au paternalisme – G. Noiriel

Le patronage et le paternalisme sont deux systèmes de contrôle de la main d’oeuvre développés par le patronat entre la fin du 19ème et le début du 20è siècles. Dans l’article « Du Patronage au paternalisme » l’historien Gérard Noiriel détaille leur fonctionnement, dans le cas de l’industrie lourde française. On y apprend comment une dépendance de plus en plus en plus grande des ouvriers par rapport à l’usine est instaurée. Dans une perspective autogestionnaire, cet épisode nous suggère aussi des pistes vers l’autonomie. Le patronage Dans la France rurale des années 1870, le métal est travaillé dans un grand nombre de départements, au sein de forges traditionnelles, artisanales et le plus souvent adossées à des exploitations agricoles. L’industrie lourde n’est qu’à ses débuts et compte très peu de grandes usines. La main d’oeuvre est constituée d’ouvriers « externes » affectés aux tâches de manoeuvre, et d’ouvriers « internes » spécialisés dans la production proprement dite . Les externes sont des paysans venant chercher à la forge un revenu monétaire, alors que les « internes » vivent près de l’usine, tout en gardant une terre qu’eux-mêmes ou leurs femmes travaillent lors de temps morts de la production. Le patronage, c’est d’abord un reste des « vieux usages ruraux » où le propriétaire dîne avec les ouvriers dont le statut est proche de celui des domestiques, et à qui il fournit à l’occasion des vêtements, de la viande, etc… Mais...

Continuer la lecture

Mai : Autogestion et garantie de revenus

Les résultats du premier tour sont tombés. C’est le désaveu que nous espérions vis-à-vis de Sarkozy, mais la menace du Front National pèse, au-delà du deuxième tour, sur la vie politique française. Face à la crise, une recomposition de la droite autour du FN se fera contre les travailleurs et la population, contre leurs luttes : les libertés démocratiques et l’extension des droits des travailleurs ne font pas partie de leur programme. La chute de Sarkozy donnera des meilleures conditions pour le développement de l’action collective. C’est pour cette raison qu’il ne nous est pas indifférent qu’il soit défait, même si c’est dans les urnes puisque c’est l’outil immédiat qui s’offre à nous. La nouveauté de ces derniers mois est la multiplication des conflits sociaux relatifs au maintien de l’emploi et portant un projet de reprise de l’entreprise pas ses salariés. Notons que le thème de la reprise en coopérative a souvent été portée dans la campagne, entre autres par le Front de gauche qui constitue la surprise de ce scrutin. Le gouvernement Hollande appuyé par une majorité de gauche à l’Assemblée devra faire face aux aspirations profondes qui se sont exprimées durant la campagne, tant en terme de réduction du chômage qu’en terme de pouvoir d’achat pour la majeure partie des couches de la population. Dans la mesure où le programme socialiste ne revient pas sur les réformes...

Continuer la lecture

Paule Mink (1839-1901)

Anna Paulina Mekarski, plus connue sous le nom de Paule Mink où Minck, naît à Clermont-Ferrand. Son père est un comte polonais, cousin du roi Stanislas II. Ayant pris part à la révolution polonaise de 1830, il doit fuir son pays et se réfugie l’année suivante en France, où il devient saint-simonien. Vers 1867, Paule s’installe à Paris, où elle gagne sa vie, comme lingère et en donnant des cours de langue. «On l’a dit aussi habile à l’aiguille, qu’à donner des leçons» (G. Lefrançais). Paule Mink est républicaine et s’oppose à l’Empire. Bien plus, elle milite pour le...

Continuer la lecture

Droit de préemption des salariés en cas de cession de leur entreprise

En cette période où les Scop et SCIC deviennent « tendance » et où le changement de majorité parlementaire se profile, une association Ap2E (Agir pour une économie équitable) fait la promotion d’un loi sur un droit de préemption des salariés en cas de cession de leur entreprise. Ses promoteurs font valoir que si le droit de préemption d’un locataire sur la vente de son logement existe dans la législation actuelle, rien de protège les salariés faisant face à une situation de vente de leur entreprise. Dans un tel cas, ces derniers doivent subir le choix de l’ancien propriétaire qui généralement...

Continuer la lecture

Créateurs d’utopies – Démocratie, autogestion, économie sociale et solidaire

La parution de cet ouvrage a été annoncée par son auteur sur ce site aux fins de souscription. Il est désormais disponible et permet une note de lecture. Passionnant. Un projet de livre qui a évolué Le sujet initial de l’ouvrage était l’autogestion en France. Ce qu’elle avait été dans sa période faste des années 1960-1970 et ce qu’il pouvait en rester éventuellement aujourd’hui. Devant le constat actuel de l’absence presque complète du mot mais de l’existence de pratiques, la démarche a évolué : « La méthodologie qui a semblé la plus appropriée est celle de l’enquête auprès de personnes dont la vie militante et (ou) professionnelle ferait référence à des pratiques collectives non hiérarchisées et à l’autonomie, c’est-à-dire aux bases mêmes de l’autogestion. » De là l’évolution du titre de l’ouvrage qui était initialement Rêve d’autogestion, le mot autogestion étant relégué dans le sous-titre, « mélangé » aux notions de démocratie et d’économie sociale et solidaire. Mais le contenu est là, et il est passionnant. Des témoignages de pratiques Le livre est presque entièrement construit sur des témoignages de personnes ayant eu ou ayant toujours des pratiques autogestionnaires. Beaucoup dans les années 1970, mais aussi dans les années 1980, 1990 et aujourd’hui. Ces témoignages de plusieurs générations montrent la constance des thématiques à travers des pratiques qui évoluent, plus ou moins. Les différents chapitres traitent des principales thématiques...

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter !

Suivez-nous sur Facebook

Twitter

Rejoignez-nous

Pour soutenir et participer à la vie de l’association
J’adhère Je soutiens

Sociofinancement de SCOPTI

Pour soutenir les ex-Fralib, on souscrit massivement !
05/10/17 Nombre de donateurs : 1804
Montant total: 196 577,44 €

Nos partenaires



Archives

avril 2012
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30