Mois : septembre 2013

Lip. 29 septembre 1973 : la marche sur Besançon

Après l’évacuation de l’usine de Palente par les forces de l’ordre le 14 août 1973 (voir précédent épisode), la solidarité avec les Lip s’est amplifiée. Avec Lip Unité comme bulletin régulier de référence et d’information dans toute la France des comités Lip se multiplient. Ces comités diffusent l’information sur les marchés, par affiches, vendent des montres. Car malgré l’occupation policière de l’usine, la vente continue et les autorités n’ont pas réussi à localiser et récupérer le « Trésor de guerre » pris en garantie par les travailleurs. Le 31 août, la deuxième « paie sauvage » est versée aux...

Continuer la lecture

Autogestion et substitutisme : retour sur quelques fondamentaux

Les rapports entre l’avant-garde politique et le prolétariat sont depuis longtemps au cœur du débat du mouvement socialiste. Cette réflexion gravite toujours autour de trois questions : le rôle du parti, ses limites, et surtout, à quel point l’avant-garde peut-elle se SUBSTITUER aux masses ? La seule stratégie démocratique, c’est celle de l’autogestion généralisée, « l’auto-activité politique » de larges masses, ainsi que Trotski en était convaincu dès 1904. Cent dix ans après, c’est encore plus évident. Les réponses « de fait » à ces questions ont été diverses – et ont connu des succès divers – selon les époques et les contextes historiques. Elles...

Continuer la lecture

L’autogestion au cœur de l’université d’été des Alternatifs

L’université d’été des Alternatifs, qui s’est déroulée du 21 au 24 août au pied du massif du Vercors, à Beaulieu en Isère, était placée cette année sous le signe de l’autogestion. Au cours de ces quatre journées, il s’agissait de débattre de stratégie et de pratiques autogestionnaires en s’appuyant sur diverses expérimentations écologiques, sociales, démocratiques et féministes passées ou actuelles. Dans un cadre champêtre, la quarantaine d’ateliers et de plénières a permis d’échanger sur différents aspects de l’autogestion, aussi bien d’un point de vue théorique que pratique. Parmi les thèmes plus théoriques, on peut citer : le type d’organisation tel...

Continuer la lecture

Trois évènements à venir

Prochainement, trois initiatives relatives à l’autogestion dont une dans le cadre du séminaire Appropriation sociale co-organisé par l’Association Autogestion : samedi 28 septembre 2013 à Graulhet (81) : Concrètement, chez moi, que faire ? mercredi 2 octobre 2013 à Paris : Séminaire Appropriation sociale. Audition de Bernard Friot vendredi 4 octobre 2013 à Lyon : L’entreprise coopérative depuis Godin : une alternative à l’entreprise capitaliste ? Un autre monde déjà en marche Samedi 28 septembre, foyer Léo Lagrange,Graulhet (81) Gérons collectivement notre commune autrement ? Et si on le faisait, chiche ! Certains le font déjà. Utopies en acte,...

Continuer la lecture

Fralib : le chemin d’une alternative populaire

Ce qui se dessine autour du projet de reprise en scop par les travailleurs de Fralib, c’est une alliance populaire pour la relocalisation, une prise en main citoyenne de  l’aménagement économique régional, et une production plus écologique. L’autogestion … mais pas que ! Article d’information et d’analyse écrit pour l’Université d’Eté d’ATTAC-France (Nîmes, 26-29 juillet 2013) Fralib, à Gémenos à côté de Marseille, c’est l’usine de fabrication des sachets de thé Lipton de la marque Eléphant pour le marché français, ainsi que de tisanes de la même marque. La maison-mère, la multinationale Unilever, a annoncé en septembre 2010 son intention de fermer le site. La production a été arrêtée en juillet 2011, et transférée aux usines de Bruxelles et Katowice (en Pologne, où les salaires sont plus bas). Depuis, les salariés, avec leurs syndicats CGT et CGC, se battent pour leur emploi, enchaînant actions spectaculaires, appel au boycott de Lipton, et guérilla judiciaire : trois PSE (Plan de « Sauvegarde » de l’Emploi) présentés par Unilever ont été retoqués par les tribunaux. Les Fralib ont tiré le bilan de l’échec de nombreuses luttes récentes où les salariés n’ont obtenu au mieux qu’une augmentation des indemnités de licenciements, ou des reclassements laissant une partie d’entre eux sur le carreau. Ils ont envisagé de se porter collectivement candidats à la reprise de l’entreprise, éventuellement aux côtés d’un repreneur capitaliste, et en sont venus finalement à...

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter !

Suivez-nous sur Facebook

Twitter

Rejoignez-nous

Pour soutenir et participer à la vie de l’association
J’adhère Je soutiens

Sociofinancement de SCOPTI

Pour soutenir les ex-Fralib, on souscrit massivement !
05/10/17 Nombre de donateurs : 1804
Montant total: 196 577,44 €

Nos partenaires



Archives

septembre 2013
L M M J V S D
« Août   Oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30