workerseconomyLa VIe Rencontre internationale de « l’Économie des travailleurs et des travailleuses » aura lieu en Argentine du 30 août au 2 septembre 2017. L’ouverture se déroulera à l’hôtel Bauen, récupéré par ses travailleur-se-s, dans la ville de Buenos Aires, et se poursuivra dans les locaux de la coopérative Pigüé, usine de textiles récupérée située dans l’intérieur de la province de Buenos Aires. Nous invitons les travailleurs et les travailleuses d’entreprises récupérées et autogérées, de coopératives et d’organisations sociales et populaires, de même que les organisations syndicales et universitaires intéressées et engagées dans les pratiques autogérées à participer à cette nouvelle édition de rencontre pour réfléchir au projet d’une nouvelle économie des travailleurs et travailleuses.

Cette nouvelle édition, la sixième, se déroulera dix ans après la première rencontre initiée par le programme « Faculté ouverte » de la faculté de Philosophie et le Lettres de l’université de Buenos Aires en juillet 2007. Les rencontres suivantes se déroulèrent respectivement à Buenos Aires en 2009, au Mexique en 2011, au Brésil à Joao Pessoa en 2013 et au Venezuela à Punto Fijo en 2015. Et, à partir de 2014, des rencontres régionales furent organisées en Amérique du Sud, Europe, et Amérique du Nord ; les dernières se sont tenues en octobre et novembre 2016 et ont compté sur la participation de représentant-e-s de près de 30 pays.

Cette nouvelle rencontre se déroulera dans une conjoncture particulière où l’économie des travailleurs et travailleuses, basée sur l’autogestion, apparaît de plus en plus comme une alternative au capitalisme sauvage, qui condamne les majorités à l’exploitation, à la précarité et au chômage et qui déclenche des guerres, de la discrimination et la destruction de l’ensemble de la planète. L’Argentine, lieu de la VIe Rencontre, qui compte l’une des plus importantes expériences d’autogestion et de récupération d’entreprises par les travailleur-se-s, se trouve confrontée à une offensive d’une nouvelle étape néolibérale. Nous invitons à participer à cette nouvelle édition, dans laquelle convergent les débats tenus lors des trois rencontres régionales récentes et les précédentes, dans l’objectif de renforcer et d’élargir le débat et l’organisation.

Au niveau du comité local, nous avons décidé qu’en plus des sessions qui commenceront le 30 août, nous réaliserons préalablement une semaine d’activités avec des organisations sociales et de visites d’entreprises récupérées à Buenos Aires. L’organisation garantira la logistique pour le transfert des participant-e-s entre la capitale argentine et la ville de Pigüé où aura lieu la majeure partie de la rencontre, et qui fut le lieu d’accueil de la première rencontre sud-américaine en octobre 2014. L’agenda des activités préalables sera communiqué à partir du mois de juin.

Les axes de débat de la VIe Rencontre internationale de « l’Economie des travailleurs et des travailleuses »

Chaque axe oriente des thèmes de débats à discuter lors de la rencontre et sert de référence pour l’organisation du programme défini sur la base des propositions reçues, tâche que le comité organisateur local et international assumera

Axes thématiques principaux :

1.    Analyse politique et économique de la crise du capitalisme global
2.    L’autogestion comme pratique et comme projet alternatif
3.    Défis du syndicalisme et des autres formes d’organisation des travailleur-se-s salarié-e-s dans le capitalisme néolibéral global
4.    Précarisation et travail informel : exclusion, inclusion ou reformulation des formes de travail dans le capitalisme global ?
5.    L’économie des travailleur-se-s dans une perspective de genre(s)
6.    Articulation et intégration de l’économie des travailleur-se-s
7.    Etat et intégration de l’économie des travailleur-se-s
8.    Education populaire et production de savoirs dans l’économie des travailleur-se-s

Calendrier pour la présentation des propositions d’exposés :

Présentation des résumés : 16 juin
Acceptation des résumés : 3 juillet
Présentation des travaux complets : 30 juillet

Les propositions doivent être présentées sous la forme d’un résumé de moins d’une page. Il est recommandé d’indiquer dans lequel des 8 axes thématiques elles doivent être incluses. Après l’approbation, la communication de l’exposé ne devra pas dépasser 15 pages en caractères Times New Roman ou Arial 12, avec un espace de 1,5. Pour la présentation d’exposés sous d’autres formats consulter l’organisation.

Calendrier pour la présentation d’ateliers, de livres, de revues et de vidéos :

Présentation : 16 juin
Acceptation : 3 juillet

Les propositions d’ateliers doivent être en relation avec la thématique, la méthodologie, la participation et les axes de la rencontre. Elles seront également évaluées au regard de la pertinence et la disponibilité en termes d’espace.

Plus d’informations sur le site de Programa Facultad Abierta www.recuperadasdoc.com.ar  et Coopérative Textiles Pigüé www.textilespigue.com.ar

Contacts : centrodoc(a)gmail.com  et sextoencuentrointernacional(a)gmail.com

Comité Organizador VI Encuentro Internacional “La Economía de los/as Trabajadores/as”

Argentine : Programa Facultad Abierta (Fac. de Filosofía y Letras, Universidad de Buenos Aires) ; Cooperativa de Trabajo Textiles Pigüé ; FEDECABA ; FACTA ; ACTRA ; Red Gráfica Cooperativa ; Cooperativa 19 de diciembre, Cooperativa Los Chanchitos ; Cooperativa La Cacerola ; Casa de los Trabajadores (Córdoba) ; Cooperativa Proyecto Coopar ; IDELCOOP ; Programa Relación Capital-Trabajo Ciecs-Conicet, Universidad Nacional de Córdoba ; Carrera de Relaciones del Trabajo, Universidad Nacional Arturo Jauretche ; Instituto de Ciencias Antropológicas (FFyL-UBA) ; Red TISA-Universidad Nacional de Quilmes; Asociación Civil INCLUIR ; Cátedra Libre de Fábricas Recuperadas de la Universidad Nacional de La Plata ; Centro Cultural de la Cooperación « Floreal Gorini », Programa de Articulación Territorial-Universidad Nacional de San Martín (UNSAM) ; Grupo Alavío.

Autres organisations qui composent le Comité International (ayant confirmé leur participation à ce jour) :

Italie : fábricas recuperadas RiMaflow y Officine Zero

France : Association pour l’Autogestion ; Union Syndicale Solidaires

Canada : Centre for Learning, Social Economy & Work de la Universidad de Toronto, Toronto Airport Workers’ Council (https://www.facebook.com/TAWCYYZ/).

Brésil : Red Tecnológica para la Inclusión Social Brasil: INCUBES- Universidades Federal da Paraíba, Núcleo de Solidariedade Técnica (SOLTEC/UFRJ)), Grupo de Pesquisa de Empresas recuperadas por Trablahadores (GEPERT/UFRJ) ; Fábrica Ocupada Flaskó ; Grupo de Pesquisa Organizações e Democracia (UNESP – Marília)

Colombia: Federación Nacional de Trabajadores del Estado, los Servicios Públicos y la Comunidad, ÚNETE.

Venezuela : Comuna Socialista José Pío Tamayo y Empresa de Propiedad Social Directa Comunal Proletarios Uníos de Barquisimeto; Movimiento Nacional por el Control Obrero ; Plataforma de Lucha de los Consejos Socialistas de Trabajadores ; Movimiento Uníos.

Mexique : Área de Estudios del Trabajo y Departamento de Relaciones Sociales de la Universidad Autónoma Metropolitana-Xochimilco ; Colectivo de Cooperativas de la Nueva Central de Trabajadores; Coordinadora Nacional de Sindicatos Universitarios, de Educación Superior, Investigación y Cultura (CNSUESIC) ; Sindicato de Trabajadores de la Universidad Autónoma de Chapingo (STAUACH) ; Centro para la Justicia Global A.C. en San Miguel de Allende.

Uruguay : Centro de Formación y Documentación en Procesos Autogestionarios: Red temática de Economía Social y Solidaria de la Universidad de la República ; Asociación Nacional de Empresas Recuperadas por sus Trabajadores; Federación de Cooperativas de Producción del Uruguay (ANERT) ; Instituto Cuesta Duarte, Espacio de Autogestión y Plenario Intersindical de Trabajadores – Convención Nacional de Trabajadores (PIT CNT) ; Federación Uruguaya de Cooperativas de Vivienda y Ayuda Mutua (FUCVAM) y Coordinadora Nacional de Economía Solidaria.

Chine : Chinese Working Women Network

International: Workerscontrol.net

Cet article vous a plu ?

Soutenez-nous pour que nous puissions continuer !