Auteur : Didier Epsztajn

Nous ne devons rien ! Nous ne vendons pas ! Nous ne payons pas !

Dans l’introduction, introduction-a-louvrage-les-dispensaires-autogeres-grecs-resistances-et-luttes-pour-le-droit-a-la-sante/, publiée avec l’aimable autorisation des Éditions Syllepse, les auteur(e)s abordent la solidarité, les revendications des droits humains, la création de structures horizontales innovantes, de nouvelles pratiques sociales et solidaires, « Les dispensaires autogérés sont force motrice et espoir pour ceux qui ne renoncent pas à la lutte pour l’émancipation humaine et pour une société plus juste». Christine Chalier, Éliane Mandine, Danielle Montel, Bruno Percebois, Jean Vignes exposent la création et les actions du collectif Solidarité France-Grèce pour la santé, les rencontres avec la coordination des dispensaires de l’Attique, l’aide aux dispensaires, les délégations en Grèce, les...

Continuer la lecture

Éléments d’analyse des conflits sociaux en Argentine

Il n’est pas besoin de partager les orientations politiques, « libertaires », de l’auteur pour apprécier ce récit des résistances et des luttes en Argentine, cette histoire « vue par le bas », cette restitution de la complexité et des contradictions qui traversent les résistances populaires, ces analyses de la place du péronisme… Je souligne le choix judicieux d’un récit non linéaire. Guillaume de Gracia procède par allers et retours dans le temps, ce qui donne une épaisseur particulière aux événements. Une forme adéquate à la restitution des contextes. Analyse du péronisme, des idéologies défendues par Juan Perón, de...

Continuer la lecture

Fabriquer et vendre ! Fabriquer sans patrons, remettre en route l’usine sans patrons !

Comme l’indique Charles Jacquier dans son introduction, Lip c’est d’abord « la plus grande grève générale sauvage de l’histoire ». Et ce livre « évoque un combat exemplaire qui modifie en profondeur la vie de toutes celles et de tous ceux qui y participèrent ». Le préfacier souligne : « C’est sans doute cette tension entre une lutte restée dans les annales de l’histoire ouvrière et la vision à hauteur de femme d’une travailleuse fortement impliquée dans ce conflit qui fait tout le prix et tout l’intérêt de ce témoignage », parle des nouvelles formes de lutte, de méthodes...

Continuer la lecture

Multiplier les initiatives d’appropriation sociale, ouvrir le champ des possibles

Je commence par le Cahiers de l’OMOS : Entreprise et appropriation sociale. Michel Mas souligne quelques éléments de l’expérience collective des Amis de la Fabrique du Sud (ex-Pilpa). Scop, re-municipalisation, s’extraire des circuits traditionnels financiers… Gigi Malabarba parle de Rimaflow, une usine récupérée à Milan, de la bataille pour obtenir une « concession d’utilisation gratuite ». Il souligne aussi la nécessité de coordonner les expériences de réappropriation sociale, entre elles et avec les réseaux pour la défense des biens communs. Manu Blanco propose une contribution syndicale au sujet de la nationalisation. Il parle de « préemption » et des...

Continuer la lecture

Remettre en cause le sacro-saint principe de la propriété patronale

« Au cœur même de cette longue crise du capitalisme, une volonté de « prendre ses affaires en mains » se manifeste face aux licenciements, aux fermetures d’entreprises et aux destructions multiples. Ici et là, un peu partout dans le monde, des travailleuses et des travailleuses occupent leurs entreprises, se saisissent de l’outil de travail et remettent en marche la production. Vieux de quarante ans, le slogan de Lips, « On fabrique, on vend, on se paie », semble donner le la d’une réponse offensive des citoyen.nes et des salarié.es à la situation qui leur est faite », des réalités, sous-estimées, mais soulignées par Pierre Cours-Salies et Pierre Zarka dans leur introduction : « Marx et Engels et la coopération ». « … création de coopératives, réquisitions des biens vacants, expropriations, récupérations d’entreprises, grèves actives avec reprise de la production, contre-plans « ouvriers », contrôle ouvrier et populaire, autogestion, etc. Les « expériences de mise en commun pour développer des activités socialement utiles ponctuent la lutte des classes et sont l’embryon, le banc d’essai de la réponse de la société des citoyen.nes associé.es pour faire face à la guerre capitaliste » Je choisis de mettre l’accent sur l’actualité de l’action produite par des individu-e-s actifs/actives ensemble, de la coopération, des coopératives, de l’association des producteurs/productrices, de l’autogestion. Les auteurs nous rappellent « le caractère social du travail », que...

Continuer la lecture
  • 1
  • 2

Abonnez-vous à notre newsletter !

Suivez-nous sur Facebook

Twitter

Rejoignez-nous

Pour soutenir et participer à la vie de l’association
J’adhère Je soutiens

Nos partenaires



Archives

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930