Séance de travail ouverte à toutes et tous

Samedi 10 Mars de 9h30 à 16h30
au siège de l’Union syndicale Solidaires

31 Rue de la Grange aux Belles, 75010 Paris

Co-organisé par Le réseau (AAAEF), l’Association Autogestion, ATS, l’OMOS, l’Union syndicale Solidaires.

  • De plus en plus nombreuses sont les voix qui prônent de ne pas se limiter à dire NON. Le système capitaliste peut-il encore intégrer des compromis structurels de types fordiens ou keynésiens ?
  • Qu’implique d’être dans le « pour » dans la pratique ?
  • Suffit-il de prôner la convergence des luttes ? Quand elle se réalise dans l’urgence sur le « contre », elle ne suffit pas à donner des résultats.
  • Suffit-il devant chaque situation particulière de proposer une solution en rupture avec l’état des lieux ? dans ce cas, ne continuons-nous pas à produire des mouvements catégoriels et donc émiettés ?
  • Ne faut-il pas affronter chaque enjeu immédiat, non pas seulement à partir de l’urgence, mais à partir d’une conception de la société post-capitaliste ? Est-il utopique de penser que développer la perspective d’une autre société peut être une aide pour les luttes d’aujourd’hui ?

Il n’y aura pas d’intervention d’introduction de façon à ce que chacun (e) soit sur un pied d’égalité devant ce qui est pour nous tous un puzzle mental et culturel à construire.

Pour déjeuner sur place, un buffet sera proposé au prix de 12 euros, vin et boissons incluses

Cet article vous a plu ?

Soutenez-nous pour que nous puissions continuer !