Mois : octobre 2016

Habitat coopératif, économique et bioclimatique : quand le rêve s’apprête à devenir réalité

Bâtir son propre cadre de vie, avec des logements aux loyers peu chers, tout en combinant écologie et solidarités, locales comme internationales. C’est ce que tentent les participants de la coopérative d’habitants Mas Coop, près de Toulouse. Ils sont intérimaires, cadres, chômeurs ou retraités et espèrent inaugurer leur confortable bâtiment coopératif et bioclimatique d’ici un an et demi. Reportage sur un projet qui pourrait en inspirer d’autres, au sein d’un mouvement d’habitat participatif en pleine expansion. La grosse averse est passée. Les enfants courent dehors et touillent les flaques d’eau avec des pelles en plastique. Un week-end tranquille à...

Continuer la lecture

mardi 22 novembre : compte-rendu de la seconde rencontre euroméditerranéenne « l’Economie des travailleurs »

Réunion d’information et de débat sur les rencontres l’Economie des travailleurs de Thessalonique des 28-29 et 30 octobre. mardi 22 novembre à 19 heures Le Maltais rouge 40 rue de Malte 75011 Paris Métro Oberkampf ou République A la suite de la seconde édition des rencontres euroméditerranéennes « L’économie des travailleurs » qui se dérouleront à Thessalonique du 28 au 30 octobre 2016, l’Association Autogestion invite tous les participant-es français-es ainsi que toutes celles et ceux qui le souhaitent à venir écouter les compte-rendus des participant-es et à débattre de l’avenir du processus mondial et euroméditerranéen des rencontres L’économie des travailleurs....

Continuer la lecture

20 octobre 2016 : reportage en direct de l’action menée au tribunal de Thessalonique pour l’annulation de la liquidation de VIOME

Alors que se prépare intensément la seconde rencontre euroméditerranéenne « l’économie des travailleurs » – qui aura lieu dans l’usine de VIOME du 28 au 30 octobre avec plus de 200 participants internationaux – l’État et le système judiciaire tentent à nouveau de vendre les locaux de VIOME. C’est la répétition d’une mise aux enchères qui a été reportée sine die en décembre, un événement exceptionnel pour le système judiciaire grec. Cette action de solidarité avec les travailleurs de VIOME a eu lieu pour s’assurer que la mise aux enchères ne se réalise pas. VIOME ne sera pas vendue,...

Continuer la lecture

Soutenir les SCOP-TI (ex-Fralib) en se régalant…

Depuis quelques années, les reprises d’entreprises par les salariés ou les créations de Scop se multiplient. Ces reprises sont pour nous un espoir de voir émerger une autre économie, une économie dans laquelle les salariés reprennent le contrôle de leur travail et apportent un sens à celui-ci. De ce point de vue, il est essentiel que ces expériences réussissent afin de montrer qu’une économie dirigée par ses travailleurs est tout, sauf une utopie. Il s’agit, par exemple, de la Scop-TI créée par les anciens Fralib. Cette société conditionnait des thés et des infusions. Son propriétaire, la multinationale Unilever a...

Continuer la lecture

Octobre : Le gouvernement aurait-il peur des reprises d’entreprises par les salariés ?

Hier, jeudi 20 octobre à 14h, le tribunal de commerce de Grenoble rendait son jugement sur l’appel des salariés d’Ecopla pour la reprise de leur entreprise. Pour mémoire, cette entreprise de fabrication de barquettes alimentaires avait déposé le bilan dans des conditions douteuses provoquant l’intervention de l’AGS – le régime de garantie des salaires – pour 1,5 million d’euros. Les salariés ont immédiatement monté un projet de reprise, soutenu par l’Union régionale des Scop pour un montant de près de 2,4 millions d’euros. Point délicat : l’offre de reprise des actifs est de 100 000 euros alors qu’un concurrent italien, Cuki, a fait une offre de 1,5 million. Son objectif affiché est de déménager ce matériel de l’autre côté des Alpes sans qu’aucun des salariés ne soit repris. Le 16 juin, le tribunal de commerce choisit Cuki. Jugement à courte vue car ce que les AGS gagnent équivaut à peu près à ce que la reprise en Scop économiserait à l’Assédic, sans compter la perte irrémédiable d’un savoir-faire industriel dans le pays. Il est intéressant de constater que ce 20 octobre, la présidente du tribunal de commerce s’est dite désolée d’avoir à rendre un tel jugement qui porte sur une cession d’actifs et non sur un fonds de commerce, ce que les salariés demandaient au gouvernement pour prendre en compte l’emploi. Elle a expliqué que les pouvoirs publics auraient...

Continuer la lecture
  • 1
  • 2

Abonnez-vous à notre newsletter !

Suivez-nous sur Facebook

Twitter

Rejoignez-nous

Pour soutenir et participer à la vie de l’association
J’adhère Je soutiens

Sociofinancement de SCOPTI

Pour soutenir les ex-Fralib, on souscrit massivement !
05/10/17 Nombre de donateurs : 1804
Montant total: 196 577,44 €

Nos partenaires



Archives

octobre 2016
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31