Auteur : Patrick Silberstein

Campagne de socio-financement de Scop-TI : le mouvement social doit massivement répondre à l’appel !

Il était une fois une multinationale à qui rien ne résistait. Elle n’était d’ailleurs pas habituée à ce qu’on lui résiste. Maître des capitaux, des machines et des matières premières, elle achète le travail et déplace les sites de production à sa guise. Jusqu’au jour où les salarié-es ont dit qu’après tout l’usine était leur. Nos lecteur-trices connaissent l’histoire, nous en avons largement rendu compte dans les colonnes de ce site. La multinationale a dû lâcher du lest, reculer, mais reculer comme un éléphant dans un magasin de porcelaine en essayant de tout casser sans que ça ne se...

Continuer la lecture

Appel à la participation aux 2e Rencontres euro-méditerraneénnes de l’économie des travailleurs

De Palente à Thessalonique La situation en Grèce est catastrophique. Certes ! L’Union européenne y mène une politique criminelle. Certes ! Le 2e gouvernement Tsipras… Certes ! Les conditions dans lesquelles s’ébrouent les alternatives autogestionnaires concrètes sont extrêmement défavorables. Certes ! … Certes ! … Certes ! Et pourtant elles tournent… L’usine autogérée Vio.Me à Thessalonique, où s’organisent les 2e rencontres euro-méditerranéennes de l’économie des travailleur-euses, sera leur point de ralliement les 28, 29 et 30 octobre prochains. On occupe des entreprises, on se saisit de l’outil de travail, on remet en marche la production et on rédige des plans alternatifs. On voit ainsi se...

Continuer la lecture

Le Parti socialiste unifié (PSU), un parti germe pour l’autogestion

Quelques considérations à propos du livre de Bernard Ravenel, Quand la gauche se réinventait. Le PSU, histoire d’un parti visionnaire (1960-1989), Paris, La Découverte, 2016. 1960-1989  : trente années d’existence, c’est très peu pour un parti politique à l’aune de l’inscription longue des partis traditionnels («  ouvriers  » ou bourgeois  »), quelle que soit leur appellation (SFIO, PS…), dans l’histoire. C’est aussi un temps long, le tiers d’un siècle, surtout quand il s’agit d’un temps où tout semblait possible, un temps marqué par la lutte pour l’indépendance de l’Algérie et la révolution algérienne, la révolution coloniale, l’opposition à la...

Continuer la lecture

Pâques sanglantes

Il aura un siècle dans quelques jours, l’armée britannique écrasait l’insurrection irlandaise. L’Empire ne le savait pas encore, mais cette victoire sonnait son glas. Mais c’est une autre histoire. Encore que nous serions sans doute avisés de chercher dans les coins et recoins des effritements et des effondrements des empires coloniaux les traces de l’activité autogestionnaire des opprimé(e)s et des exploité(e)s. Olivier Cauquelin reviendra longuement sur les expériences autogestionnaires de l’Irlande des années 1920 dans un article qu’il prépare pour la seconde édition de l’e-Encyclopédie internationale de l’autogestion. Mais si nous revenons à Pâques 1916, ce n’est pas pour...

Continuer la lecture

Projet d’un secteur industriel entièrement autogéré aux États-Unis

Le document que nous publions ici 1 est paru pour la première fois en français en novembre 1975 dans le numéro 32 de la revue Autogestion. Traduit par Jacqueline Pluet et Olivier Corpet qui avaient coordonné ce numéro, il s’insérait dans un ensemble dont le sommaire mérite d’être rappelé : Jaroslav Vanek, « Où en est l’autogestion aux États-Unis ? » ; G. George Benello, « Les perspectives du contrôle ouvrier aux États-Unis » ; Katrina V. Berman, « Les coopératives ouvrières dans l’industrie du contreplaqué » ; Ken Meter, « Le garage de la communauté de Southside : un progrès vers l’autogestion » ; Rodoslav Selucky, « L’autogestion généralisée : quelques points de discussion » ; Jean-Pierre Deslauriers, « Deuxième conférence internationale sur l’autogestion (États-Unis) ». Il ne s’agit pas dans ce court chapeau de discuter des propositions avancées dans cet article et des limites que l’on peut immédiatement y entrevoir. Il s’agit tout simplement de mettre au jour une contribution, vieille de quarante ans, qu’une équipe issue d’une prestigieuse université américaine avait élaborée dans le cadre de deux conférences sur l’autogestion. C’est dire qu’en ce temps, crise du leadership américain, crise morale après la défaite au Vietnam, montée du nationalisme radical afro-américain et d’autres facteurs se conjuguaient pour que l’autogestion vienne questionner le capitalisme américain. Notons aussi au passage, signe de ces temps, que deux des auteurs...

Continuer la lecture
  • 1
  • 2

Abonnez-vous à notre newsletter !

Suivez-nous sur Facebook

Twitter

Rejoignez-nous

Pour soutenir et participer à la vie de l’association
J’adhère Je soutiens

Nos partenaires



Archives

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930