FetedelhumaL’Association Autogestion vous informe de quelques initiatives et débats relatifs à l’autogestion se déroulant dans le cadre de la fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre 2013 à La Courneuve.

Dans le cadre du séminaire Appropriation sociale, autogestion et coopératives (auquel l’AA participe avec Espaces Marx, OMOS, Transform!, ANECR, Cidefe, Fondation Gabriel Péri, Fondation Copernic), deux débats sont organisés :

Comment faire de la reprise d’une entreprise par ses salariés l’affaire de tous les citoyens ?
Espace Nina Simone, samedi 14 septembre de 12h30 à 14h15
Avec la participation de Elodie Groutsche (Fralib), Rachid Aït-Ouakli (Pilpa), Pierre-Yves Chanu (CGT), FNAF-CGT, Thomas Coutrot (Attac), Jean Huet (Artisans du Monde), Alain Levot (AMAP), Michel Besson (Minga-Andines), Nathalie Vermorel (Conseillère régionale de Bourgogne, PCF – à confirmer), .
Animé par François Longérinas (Séminaire Appropriation sociale – FDG ESS)

Les fermetures d’unités de production appartenant à de grands groupes multinationaux ne cessent d’être programmées. Le sentiment de consternation des salariés et de la population environnante laisse souvent la place à la résignation.De plus en plus, les salariés opposent la reprise de l’entreprise sous forme coopérative.Comment assurer le soutien et la solidarité avec cette auto-organisation des salariés ?

  •         Campagne de boycott du groupe multinational ;
  •         Soutien financier à la lutte ;
  •         Activation des réseaux de commerce alternatifs dans l’élaboration d’une solution durable.

espacesmarx201309Pour sortir du capitalisme, l’appropriation sociale
Stand Trait d’union (FASE élargie), dimanche 15 septembre de 15h à 16h30
Animé par les membres du séminaire Appropriation sociale, autogestion et coopérative

Ce débat sera l’occasion de réaliser un point d’étape sur le déroulement du séminaire. Toute personne impliquée dans une coopérative ou un projet de reprise d’entreprise par les salariés est particulièrement bienvenue.

Espace Marx vient de mettre à disposition une brochure résumant un an d’activité du séminaire.

__________________________________________________________________________

L’Association Autogestion a remarqué :

fralib20130904-1Durant toute la fête, les Fralib vendront leur production militante

Le 4 septembre, les Fralib ont réalisé une production militante de sachets de tilleul en provenance de Buis-les-Baronnies. Double symbole. La volonté de montrer qu’ils maîtrisent toujours leur outil de production. La volonté de renouer avec des produits naturels et de rompre avec les arômes chimiques qu’utilisait le groupe Unilever.

Afin de faire plier le groupe Unilever et de montrer notre solidarité avec leur projet, achetons massivement leurs boites de tilleul ! Vous pourrez les retrouver sur le stand des Bouches-du-Rhône.

ESSQuelle loi pour l’Economie Sociale et Solidaire ?
Espace Nina Simone, samedi 14 septembre à 14h15
Avec Jérôme Saddier, Conseiller de Benoit Hamon Ministre de l’Economie Sociale et Solidaire ;
Jean-Louis Cabrespines, Président du CEGES et du CNCRES ;
Jacques Chemarin, Président de Macif Mutualité ;
Alain Obadia, Membre du CESE du Conseil national du PCF.

Animé par Jean-Philippe Milesy, Rencontres sociales.

Sur le projet de loi ESS

viomet3Utopies ? Luttes concrètes et radicales en Andalousie et en Grèce face au remodelage libéral de l’Europe
Samedi 14 septembre 2013 de 14h à 15h30 au stand des Yvelines

Intervenant-es
Diego Canamero (Porte parole du SAT, Syndicat des travailleurs d’Andalousie)
Lisardo Suarez (Mineur des Asturies CCOO, Confédération des Commissions ouvrières)
Makis Anagnostou (Secrétaire du sydicat de Viome Thessalonique)
Giorgios Grolios ( Syndicaliste enseignant Thessalonique)

Sur la coopérative Vio.Me.

solidaritefrancogrecqueLe collectif Solidarité France Grèce pour la Santé sera présent sur le stand du Val de Marne

Les dispensaires sociaux solidaires (DSS) ont été créés en Grèce suite au Mémorandum de l’Union européenne de décembre 2011 qui a exclu de nombreuses personnes du système de santé. Les DSS sont des organisations de bénévoles réunissant personnels de santé, d’accueil et d’administration dont l’objectif est de fournir des soins aux patients sans couverture de sécurité sociale. Auto-organisées, elles s’inscrivent dans une démarche politique qui prend en charge le patient afin de lui redonner espoir et de le convaincre de se battre pour mettre fin à la politique de destruction des services publics engagée par le gouvernement grec. En France, comme ailleurs en Europe, la solidarité financière et politique avec ces initiatives s’organise.

Cet article vous a plu ?

Soutenez-nous pour que nous puissions continuer !