workerseconomySeconde rencontre Euroméditerranéenne   “L’économie des travailleurs”

28-29-30 octobre 2016

Usine VIOME

Thessalonique, Grèce

Programme

Le programme en PDF

Vendredi 28 Octobre

09:00 | Café

09:30 | Enregistrement des participants et mise en place des appareils de traduction
Les participants sont invités à avoir un appareil de réception radio FM avec des écouteurs et des piles neuves ou une batterie rechargée afin de recevoir les interprétations en grec, anglais et espagnol. De nombreux téléphones portables ont aussi un récepteur FM intégré. Nous vous conseillons donc de vérifier vos téléphones avant de rechercher un récepteur radio.
Ne pas rater cette session !

10:30 | SALLE 1 | Session d’ouverture
Message de bienvenue de la part des hôtes et des organisateurs et une introduction sur les problématiques de récupération d’entreprises par les travailleurs et de l’autogestion
Un membre de la coopérative de travailleurs VIOME  (Grèce) Bienvenue de la part de nos hôtes.
Theodoros Karyotis (Comité d’organisation des rencontres) Présentation des rencontres de la part des organisateurs internationaux
Andres Ruggeri (Facultad Abierta, Argentine) Le mouvement mondial des récupérations d’entreprises et l’historique des rencontres ‘L’économie des travailleurs”
Benoît Borrits (Association pour l’ Autogestion, France) Entreprises récupérées et coopératives : vers la généralisation d’une économie des travailleurs

11:30 | Pause

12:00 | SALLE 1 | Table ronde | Récupération d’entreprise : défendre la vie et la dignité par l’occupation – 1ère partie
Un espace de présentations et de dialogue entre entreprises récupérées qui se sont développées ces dernières années dans la région euroméditerranéenne.
Coopérative de travailleurs VIOME (Thessalonique, Grèce)
DITA (Tuzla, Bosnie-Herzégovine)
ITAS-Prvomajska (Ivanec, Croatie)
Jugoremedija (Zrenjanin, Serbie)

14:00 | Repas

15:00 | SALLE 1 | Table ronde | Récupération d’entreprise : défendre la vie et la dignité par l’occupation – 2ème partie
Un espace de présentations et de dialogue entre entreprises récupérées qui se sont développées ces dernières années dans la région euroméditerranéenne.
Kazova (Istanbul, Turquie)
Officine Zero (Rome, Italie)
Rimaflow (Milan, Italie)
Scop Ti – ex Fralib (Marseille, France)

17:00 | Pause

17:30 | SALLE 1 | Conférence | Luttes des travailleurs en Amérique latine
Si les pays d’Amérique latine ont été un laboratoire des programmes d’ajustement structurels, ils ont aussi été un creuset de résistances créatives et exemplaires pour les travailleurs et les classes populaires.
Juan Melchor Román (CNTE, Coordination nationale des travailleurs de l’éducation, Mexique) La lutte des travailleurs : une tâche historique
Hugo Cabrera (Campichuelo – entreprise récupérée dans les arts graphiques, Argentine) Le mouvement argentin des entreprises récupérées

Samedi 29 Octobre

09:00 | Café

09:30 | SALLE 1 | Table ronde | Occupations et autogestion ouvrières – liens avec le présent
Les occupations d’usine et l’autogestion ont été une forme classique de luttes tout au long de l’ère industrielle. Que nous apprennent les divers exemples passés ?
Francesca Gabbriellini (Italie) Conseils de travailleurs et contrôle ouvrier au XXe siècle en Italie
Mario Hernandez (Argentine) Le mouvement des occupations d’usine et d’autogestion ouvrière en Argentine
Milos Vlaisavljevic (Croatie) Enjeux et problèmes de la pratique autogestionnaire yougoslave
Jose Luis Carreterro (Solidaridad Obrera, Spain) Des collectivisations au 15M : 80 années de lutte pour l’autogestion en Espagne
Ozgur Narin (Turquie) L’histoire de la gestion ouvrière en Turquie illustrée par des exemples récents.
Alan Tuckman & Tom Unterrainer (R-U) Occupation et contrôle ouvrier au Royaume-Uni

09:30 | SALLE 2 | Table ronde | Valeurs et relations dans l’autogestion
Comment pouvons-nous tendre vers des relations plus égalitaires ? Comment les différences ethniques et de genre affectent la pratique quotidienne de l’autogestion et comment cette dernière permet de dépasser les différences ?
Gonzalo Martínez Etxeberria (Pays basque, Espagne) Le modèle coopératif et les valeurs qui le sous-tendent
Marie Moise (Italie) Production autogérée sous le prisme du genre et de la division sexuée du travail
Martina Lo Cascio (Italie) Coopérative rurale Contadinazioni : unir les travailleurs locaux et migrants contre l’exploitation
Sergi / Editorial Descontrol (Catalogne, Espagne) Relations humaines dans les entreprises sans patron

11:30 | Pause

12:00 | SALLE 1 | Table ronde | Quelles sont les caractéristiques d’une “Economie des travailleurs” militante et alternative ?
Des travailleurs de cinq entreprises coopératives discutent des valeurs et pratiques qui permettent à ces projets d’être une alternative aux relations capitalistes et d’esquisser une nouvelle forme de société.
Marrec Golonko (Coopérative sociale ‘Margin’, Pologne) Égalité et assistance mutuelle dans la pratique : créer une alternative pratique à l’économie néolibérale
Pagkaki Work Collective (Grèce) Est-ce que les expériences d’autogestion conduisent à construire un pôle de luttes qui bouscule le récit dominant ?
Rodrigo del Pozo (SOLYECO, Espagne) L’autogestion sans solidarité conduit au corporatisme
VIOME Workers’ Cooperative (Grèce) Quel est le sens d’une économie coopérative ?
Micropolis Social Space for Freedom (Grèce) Économie sociale et solidaire et construction de lien commun

12:00 | SALLE 2 | Table ronde | Autogestion hors production : autres aspects de la vie
Le processus horizontal de prise de décisions et la solidarité, principes fondateurs d’une économie des travailleurs, peuvent être appliqués à l’autogestion d’autres espaces de la vie sociale tels que la santé, l’art de rue, la musique ou la vie communale.
Camp de réfugiés de Langadikia Autogestion des besoins quotidiens par les réfugiés du camp de  Langadikia
Collectif musical yar aman (Grèce) Le groupe musical en tant qu’organe social : l’autogestion de la vie associative
Christy Petropoulou (Grèce) Art de rue comme création d’espace commun. Liens avec l’économie solidaire
Dispensaire de travailleurs à VIOME (Grèce) Autogestion dans le domaine de la santé

12:00 | SALLE 3 | Commission | Fonds mutuel d’aide et réseau d’entraide entre entreprises de travailleurs.
Ce groupe de travail s’adresse aux travailleurs d’entreprises récupérées ou dirigées par leurs travailleurs. Il s’agit d’un espace pour discuter et élaborer la proposition de création d’un fonds mutuel d’aide et un réseau qui seront présentés à l’Assemblée de dimanche.

14:00 | Repas

15:00 | SALLE 1 | Table ronde | La place de l’autogestion dans un plan cohérent de transformation sociale
Divers courants politiques intègrent l’autogestion dans leur programme de transformation sociale. Est-ce que ce changement arrivera avec, contre ou en dépit de l’État ? Quelles relations entre les champs économiques, sociaux et politiques ?
Aaron Tauss (Colombie) Autogestion et transformation radicale de l’État capitaliste
Coopérative de travailleurs “To Kivotio” (Grèce) Comment construire une nouvelle société alternative dans le cadre de l’ancienne ?
Christos Manoukas (Grèce) Autogestion et transformation sociale
Zeynel Gul (Turquie) Repenser la relation entre l’économique et le social : l’exemple de la Turquie
Savvas Michail (Grèce) Crise globale et autogestion ouvrière

17:00 | Pause

17:30 | SALLE 1 | Table ronde | Structures politiques, sociales et légales de soutien à l’autogestion et aux récupérations d’entreprises
Les syndicats, réseaux internationaux, avocats et mouvements de solidarité peuvent jouer un rôle crucial en replaçant les luttes autogestionnaires dans leur contexte social et politique.
Un membre de l’Union Syndicale Solidaires (France) Comment le syndicalisme renoue et soutient l’autogestion ?
Josette Combes (RIPESS Europe) Démocratie au travail et développement local par l’économie solidaire en Europe
Michel Mas (Les Amis de la Fabrique du Sud, France) Relier l’entreprise récupérée “La Fabrique du Sud” avec les citoyens et les collectivités locales, vers un projet de réappropriation sociale
Lluís Rodríguez Algans (Consultoría Primero de Mayo, Pays basque, Espagne) Promouvoir les processus de récupération d’entreprises avec la négociation collective en vue de construire l’autogestion
Joseba Villarreal (ELA, Pays basque, Espagne) Expériences de récupération d’entreprises au Pays basque :   le rôle d’ELA, syndicat de classe

17:30 | SALLE 2 | Table ronde | Réseaux locaux et internationaux d’entreprises autogérées et leurs enjeux
La constitution de réseaux locaux et internationaux d’échanges et de solidarité entre des entreprises dirigées par des travailleurs est fondamental dans la constitution d’une autre économie. Quelles structures et préconditions pour une mise en réseau égalitaire et efficace ?
Fair Coop Thessaloniki (Grèce) Mettre en réseau l’économie des travailleurs et l’économie alternative en Euro-méditerranée
Coopérative de travailleurs VIOME (Grèce) Support mutuel et mise en réseau entre usines récupérées européennes
Réseau des coopératives de travailleurs d’Athènes (Grèce) Structures et préconditions pour une mise en réseau égalitaire et effective

17:30 | SALLE 3 | Commission | Démocratie dans les entreprises dirigées par les travailleurs
Ce groupe de travail s’adresse aux travailleurs d’entreprises récupérées ou dirigées par leurs travailleurs. Il s’agit d’un espace pour discuter et élaborer la proposition de création d’un fonds mutuel d’aide et un réseau qui seront présentés à l’Assemblée de dimanche.

Dimanche 30 Octobre

09:00 | Café

09:30 | SALLE 1 | Table ronde | Biens publics et autogestion : se réapproprier le public
Dans le contexte actuel des privatisations d’espaces et de services publics, de nombreuses voix proposent leur contrôle direct par la société via leur autogestion par les travailleurs et les citoyens.
Richard Neuville / Association Autogestion (France) Services publics, biens publics et autogestion : un projet de propriété collective par les syndicats, les associations et les citoyens
Action Alternative pour la qualité de vie (Grèce) Appropriation et autogestion des espaces publics ouverts : l’exemple du camping de Voula
Instituto de Ciencias Económicas y de la Autogestión (Espagne) La proposition de remunicipalisation des services de nettoyage de la ville de Madrid basée dur l’autogestion
Christos Avramidis (Grèce) La lutte pour l’autogestion de la chaîne publique ERT3

09:30 | SALLE 2 | Atelier | Dialogue avec VIOME
Quelques chercheurs universitaires ayant étudié l’expérience de VIOME présentent leurs travaux en dialogue avec les intéressés, les travailleurs de VIOME eux-mêmes.
Dimitris Kotsakis (Grèce)
Anthony Nicholas Prassoulis (Canada)
George Kokkinidis (Grèce/RU)
Ilektra Kiriazidou (Grèce/RU)
Les travailleurs de VIOME (Grèce)

09:30 | SALLE 3 | Atelier | Viabilité des entreprises dirigées par les travailleurs
Quels sont les questions que le collectif doit résoudre avant de démarrer un projet coopératif ? Quel processus de prises de décisions peut promouvoir l’horizontalité, l’égalité et l’efficacité ?
Présentation et modération : Pagkaki Work Collective (Athènes, Grèce)

11:30 | Pause

12:00 | SALLE 1 | Assemblée des travailleurs d’entreprises récupérées ou dirigées par les travailleurs
Une assemblée ouverte est organisée par les travailleurs d’entreprises récupérées ou dirigées par ceux-ci qui souhaitent adopter des positions partagées et prendre des décisions communes, basées sur les questions abordées dans les commissions de samedi en vue de la constitution d’un réseau euroméditerranéen. Tout le monde est bienvenu mais seuls les délégués travailleurs participeront aux décisions.

12:00 | SALLE 2 | Atelier | L’avenir du travail
Comment les évolutions socliales et technologiques modèlent notre perception du trabail et de nous-mêmes ? A quoi ressemblera le travail dans le futur ? Pouvons-nous imaginer un monde sans travail ?
Présentation et modération : Maro Pantazidou / Brick Lane Debates (RU)

15:00 | Déjeuner

16:00 | Salle 1 | Session de clôture | Synthèse de la rencontre et objectifs futurs
Les modérateurs présenteront les principaux débats et les conclusions des tables-rondes et des ateliers. Un nouvel ordre du jour sera soumis à discussion pour les prochaines rencontres de 2018.

Le programme en PDF

Cet article vous a plu ?

Soutenez-nous pour que nous puissions continuer !