Conférences à Vaulx-en-Velin (28 septembre) et à Paris (3 octobre) avec Pablo Caballero Moreira.

A l’occasion de sa venue en Europe, à l’initiative de la Coopérative d’habitants Chamarel Les Barges 1 et de l’association Chamarel pour participer à la European Cohousing Hub (Berlin, 5 au 9 octobre), Pablo Caballero Moreira sera à Lyon du 28 au 2 octobre pour une conférence et diverses actions de la Fédération nationale des coopératives d’habitants, et à Paris les 3 et 4 octobre.

A Vaulx-en-Velin, le jeudi 28 septembre à 20h Au Cinéma Les Amphis, 12 Rue Pierre Cot, 69120 Vaulx-en-Velin, autour de film « Vive les coopératives »   réalisé par  Rafael Gutierez et un court métrage d’Emilie Souillot « Chamarel. La coopérative d’habitants, un atout pour mieux vieillir ». Cette initiative est organisée par la Fédération Française des coopératives d’Habitants, la Coopérative d’habitants Chamarel Les Barges et de l’association Chamarel. Avec le soutien : De association “Autogestion”…et BSHF (Building and Social Housing Foundation).

A Paris le 3 octobre, L’Association pour l’autogestion, l’OMOS, l’AAAEF avec le soutien de la Fédération nationale des coopératives d’habitants l’accueilleront pour une réunion débat le 3 octobre à partir de 19 heures à l’AGECA, 179 rue de Charonne 75011 PARIS.

Le PDF d’appel au 28 septembre à Vaulx-en-Velin

Les coopératives d’habitants en Uruguay

En Uruguay, les coopératives de logements offrent depuis les années 1960 une alternative à une pénurie que ni le marché ni l’État ne sont parvenues à résoudre.

Attirant essentiellement des ménages de classes moyennes, le « tiers secteur » est très dynamique mais demeure fragile, restant largement dépendant du soutien des pouvoirs publics. En Uruguay, les coopératives représentent aujourd’hui un ensemble de 25 000 logements environ, situés dans l’ensemble du pays. Elles rassemblent différentes couches de la classe moyenne, en fonction du type de structure coopérative choisi et du niveau de salaire du ménage qui souhaite devenir coopérateur.

Pour aller plus loin :

Sur notre site : Coopératives de logement en Uruguay : une réponse pour les « sans terre urbains »

Présentation sur http://www.habicoop.fr/les-cooperatives-dhabitants-en-uruguay/ avec un film de Raphael Gutierrez, Vive les coopératives d’habitants par aide mutuelle.

L’habitat participatif en Amérique du Sud

Le site de la FUCVAM en Uruguay : http://www.fucvam.org.uy/

La Fédération Française des coopératives d’habitants

La Fédération Française des coopératives d’habitants réunit les premières coopératives déjà créées, mais aussi les associations qui travaillent à en monter une, leurs structures régionales d?accompagnement, divers partenaires et quelques personnes physiques. Elle a pour objet le plaidoyer national, la représentation, le respect des valeurs la promotion des principes coopératifs, le développement et l?essaimage ainsi que la levée des obstacles (juridiques, financiers,…). La Fédération se décline en structures régionales, comme Habicoop Auvergne-Rhône-Alpes, @COOP At’coop, Hab Fab…
https://www.basededonnees-habitatparticipatif-oasis.fr/wakka.php?wiki=FfchHabicoop

L’immeuble Chamarel, c’est un R+4  en grande partie en isolation paille plus de 850 bottes de paille est l’immeuble le plus haut de la région Auvergne Rhône Alpes…Rencontres nationales du vieillir-ensemble-mieux et autrement avec les Boboyaka (et d’autre groupes en formations). Sur l’initiative de la Coopérative d’habitants Chamarel Les Barges et de l’association Chamarel  Pablo est invité à l’inauguration officielle de l’immeuble Chamarel (« le passage du projet à la réalité »), Chamarel  montrant le côté international des coopérative d’habitants.
https://cooperativechamarel.wordpress.com/vieillir-ensemble-mieux-et-autrementrencontre/

 

Pablo Caballero Moreira

Pablo Caballero Moreira est un uruguayen de 44 ans. Il est né et a grandi dans une coopérative de logements d’aide mutuelle et de propriété collective. Au sein de la FUCVAM ( Fédération Uruguayenne de Coopérative de Logements d’Aide Mutuelle) il fut membre du Département jeunesse, entre 2009 et 2010 il intégra la Commission de Développement social et d’essor Coopératif. A partir de 2009, il intègre le Secrétariat de Formation ainsi que le groupe des Formateurs de Montevideo, groupe dont il fait toujours parti aujourd’hui. En décembre 2010 il est élu membre de la Direction Nationale et occupe le poste de Vice-président. Il a été responsable de la Communication, rédacteur responsable du journal « El solidario » et de la page Web de FUCVAM de 2010 à 2014. Il intègre la sphère internationale en développant des tâches de transfert de modèle au Pérou depuis 2012. Il préside le Conseil de Direction de l’École Nationale de Formation de FUCVAM (ENFORMA). Il représente la FUCVAM au sein de la Coordination de logements d’usagers du Sud (COVUAMSUR) en tant que Secrétaire de cet organe. Il représente également la FUCVAM au sein de la Coalition Internationale de l’Habitat. En juillet 2015 il fut réélu comme membre le plus élu dans la Direction Nationale et nommé Secrétaire Général, poste qu’il occupe encore aujourd’hui. De plus, il a intégré la Commission Consultative de Gestion Territoriale. Il a représenté la FUCVAM lors de la Conférence Habitat III, à Quito- Équateur en 2016 et a été invité à intégrer le Comité International contre les délogés à Guayaquil et Quito. Il est conseiller de la Centrale des Coopératives de Logements d’Aide Mutuelle du Paraguay et participe à des cours libres sur le logement Coopératif au sein de la Faculté d’Architecture de l’Université d’Asunción, Paraguay.

En Novembre 2015 il a participé à la Conférence Internationale :  « Habicoop, 10 Ans déjà ! » à Lyon pour fêter le 10° anniversaire de la Fédération Française de Coopératives d’ Habitants.Il participe à la pose de la premiere botte de paille pour chantier de la coopérative Chamarel Les Barges.

Cet article vous a plu ?

Soutenez-nous pour que nous puissions continuer !

Notes:

  1. Première coopérative d’habitants pour retraités de France et la seconde coopératives d’habitants de France depuis que ce statut a été cassé en 1971 par Albin Chalandon (au nom que tous les français devaient devenir propriétaire). Bientôt une 3ème coopérative d’habitants à Toulouse dans les semaines qui viennent…et les Boboyaka de la région de Bordeaux qui dépose leur Permis de Construire très bientôt, ce sera la 2ème coop pour personnes vieillissantes de France.